je communique

apprentissage de français
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Composer une pièce de théâtre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
manal-a



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Composer une pièce de théâtre   Sam 10 Mar - 9:30

le théatre

/ Le théâtre c'est la vie, c'est l'action; ce sont des personnages qui se rencontrent, se frottent les uns aux autres... et parfois cela fait des étincelles ! Ces deux amoureux que tout oppose seront-ils réunis ? Va-t-on sacrifier cette jeune princesse pour que les dieux soient cléments ? Pourra-t-on renverser ce tyran fou ? Quel sera l'invité piégé lors de ce dîner ?

Il se passe toujours quelque chose au théâtre et le spectateur ne reste pas indifférent : il rit, il pleure, il éprouve toutes sortes d'émotions plus complexes. Ces émotions sont suscitées par le texte, par les éléments scénographiques (décor, costumes, accessoires, éclairage, sons ou musique), mais aussi par le jeu des comédiens (voix, mimiques, gestes, attitudes, etc.) et le travail du metteur en scène

Le texte de théâtre, appelé texte dramatique (du grec drama = action), a ceci de particulier : il est écrit avant tout pour être joué sur une scène lors d'un spectacle. Si tu examines un texte de théâtre, tu t'apercevras qu'en plus des paroles que doivent prononcer les comédiens, il y a des indications de l'auteur : les didascalies. Ces dernières donnent des informations utiles aux metteurs en scène et aux comédiens : qui parle et comment ? où se déroule l'action ? à quelle époque ? quels déplacements effectuent les personnages ? quels sont les éléments du décor ? ...

Autre caractéristique. Les personnages s'adressent à d'autres personnages : ils agissent les uns sur les autres par le geste et la parole pour se faire aimer, respecter, obéir, admirer, etc. Mais en même temps, par l'intermédiaire des personnages, l'auteur et le metteur en scène communiquent avec le spectateur, avec toi qui es complice de tout et pour qui la pièce est jouée. En effet, en te donnant à voir le déroulement d'une histoire, ils te mettent souvent face à des valeurs (amour, justice, honneur, argent, position sociale, etc.) ou à des façons d'agir (égoïste, altruiste, réfléchie, étourdie, respectueuse ou irrespectueuse des différences, etc.). Auteur et metteur en scène t'incitent alors à t'interroger sur le sens de l'action représentée : que penser de la conduite des personnages et de leurs actions ? quelle leçon peut-on en tirer pour soi-même, pour vivre dans le monde réel ? L'auteur intervient parfois directement dans la pièce pour te faire part de certaines informations ou de réflexions (voix off), ou même pour faire de toi le confident d'un personnage (monologue et aparté).

Le texte de théâtre est souvent subdivisé en plusieurs parties, les actes, qui comportent une ou plusieurs scènes. L'histoire suit souvent l'ordre chronologique et se déroule généralement en trois temps, de longueur inégale.

L'exposition. Elle nous fournit progressivement les informations essentielles : où et quand se déroule l'action ? qui sont les personnages sur scène ? que font-ils ? qu'ont-ils fait ? que vont-ils ou que veulent-ils faire ? Ces renseignements sont donnés par les dialogues, mais aussi parfois par des éléments de la scénographie. La manière dont est écrite l'exposition donne souvent le ton de la pièce, différent selon que c'est une pièce comique ou une pièce sérieuse.

Le noeud de l'action. Surviennent un ou plusieurs événements qui vont créer une situation de tension, parfois très forte : un coup de foudre, une accusation, une tromperie, une agression. Les personnages sont amenés à agir pour trouver une solution : séduire la personne aimée, se disculper, défendre la victime, etc. Cela ne va jamais sans mal, sans opposition. Les personnages rencontrent divers obstacles (adversaires, fatalité ou même leurs propres faiblesses) et les péripéties se succèdent.
Parfois apparaissent de nouveaux personnages et/ou des coups de théâtre qui font rebondir l'action en amenant les protagonistes à agir différemment.

Le dénouement. La situation se « dénoue ». Le ou les protagonistes trouve(nt) une issue à la situation. Une issue heureuse ou malheureuse dont le spectateur tient compte pour interpréter la pièce : ce n'est pas par hasard qu'une telle fin a été choisie ! Il existe des pièces sans dénouement, le spectateur étant alors invité à imaginer comment l'action pourrait s'achever.


Fiche pédagogique réalisée par l'Atelier de Lecture asbl leaweb et supervisée par
J-L DUFAYS (Université catholique de Louvain), J-L DUMORTIER (Université de Liège) et V. ROMAIN (Centre des Ecritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles).
manal bajjou[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Composer une pièce de théâtre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La pièce la plus belle
» pièce baroque française..?
» Pièce de théâtre [4ème]
» Joindre une pièce jointe à son commentaire : c'est désormais possible !
» Voir une pièce de théâtre à Paris: mode d'emploi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
je communique :: TRONC COMMUN SCIENCE 2 :: LE BOURGEOIS GENTIHOMME-
Sauter vers: